Tout savoir sur l’acupuncture

L'acupuncture : thérapeutique unique

L'acupuncture permet d'influencer et de traiter l'intérieur du corps en utilisant une synergie de points spécifiques sur la surface du corps. Elle est le moyen d'intervention thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise le plus utilisé, reconnu et enseigné en Occident.

Elle suppose l'existence d'une énergie vitale, le « Qi » (prononcer « tchi »), indispensable à la vie, qui circule partout dans le corps. Cette énergie est transportée par un réseau de canaux appelés méridiens. Ces derniers acheminent l'énergie dans tout l'organisme afin de maintenir le bon fonctionnement de celui-ci et de vitaliser l'ensemble du corps. Ils parcourent un vaste territoire et possèdent des trajets externes (sur la surface du corps) et internes (à l'intérieur du corps). C'est un système unique qui relie les structures et fonctions internes aux structures et fonctions externes.

Le long du trajet externe (sur la surface du corps) de ces méridiens, et à des endroits bien précis, se retrouve la grande majorité des points d'acupuncture. Ces points, cartographiés et documentés depuis des millénaires par les Chinois et les sociétés asiatiques environnantes (Vietnam, Japon, Corée, Taiwan, etc.), possèdent des caractéristiques et des indications qui leur sont propres.

La sélection et la méthode de stimulation de ces points sont déterminées par l'acupuncteur et basées sur le bilan énergétique du client. La stimulation de points et les choix de combinaisons de ces derniers, auront un effet sur un organe, une région ou une fonction déterminée de l'organisme afin d'agir, par conséquent, sur un ensemble de symptômes variés et/ou sur la cause initiale du déséquilibre.

La médecine traditionnelle chinoise

Documentée et répertoriée en tant que médecine depuis 2500 ans la médecine traditionnelle chinoise est le fruit de l'analyse des observations de l'organisme humain, du monde animal, mais aussi du monde végétal, en tenant compte de leur environnement.

C'est à la base une science naturelle et empirique où l'individu est considéré dans son ensemble, corps et esprit, avec ses forces et ses faiblesses et à l'intérieur de son milieu. La santé est identifiée comme étant un état d'équilibre. Un équilibre entre les forces, énergies et réalités dites « Yin » et celles dites « Yang » de notre monde intérieur et extérieur.

L'étude de la médecine traditionnelle chinoise ou orientale permet d'apprendre à distinguer ce qui constitue une manifestation ou énergie dite « Yin » d'une manifestation ou énergie dite « Yang » et comment elles sont interreliées et interdépendantes pour assurer le maintien de l'équilibre et le bon fonctionnement de l'organisme. À cela s'ajoutera l'apprentissage des cycles des 5 mouvements, aussi nommés 5 éléments, qui influencent nos univers (micro et macro). La connaissance de ces derniers permet de comprendre les caractéristiques, forces et faiblesses d'un organisme, d'une saison, d'une période de vie, d'une émotion, d'un climat, d'un aliment, etc., ainsi que les influences et relations entre eux. Ces notions fondamentales doivent être bien étudiées et intégrées pour comprendre l'harmonie du corps et du monde qui l'entoure et ainsi mieux discerner et traiter les disharmonies lorsqu'elles surviendront.

Pour plusieurs, la philosophie, la théorie, le langage et les modalités de traitements impliqués dans la médecine traditionnelle chinoise et l'acupuncture sont difficiles à saisir, comprendre et intégrer aux paradigmes occidentaux. Cependant ces particularités sont essentielles à notre pratique, car elles déterminent notre analyse et nos choix de points et/ou moyens d'interventions par la suite.

5 types d'intervention thérapeutique en médecine traditionnelle chinoise ou orientale

  • ACUPUNCTURE
  • PHARMACOPÉE
    • composée de produits naturels principalement d'origine végétale, minérale et quelquefois animale. Les plus fréquemment utilisés sont ceux d'origine végétale. La pharmacopée chinoise utilise une synergie d'herbes pour créer une formule spécifique qui peut s'adapter à la condition globale du client et non seulement à un symptôme précis.
  • DIÉTÉTIQUE
    • différente de la diète occidentale, elle fonctionne comme la pharmacopée et se base sur la saveur et la nature des aliments ou des végétaux, qui ont des effets sur l'énergie corporelle. La diète peut être modifiée à court ou long terme selon les symptômes du patient.
  • QI GONG
    • exercices qui combinent des techniques de respiration, des mouvements et postures spécifiques ainsi qu'un état d'esprit attentif afin de favoriser la circulation et l'équilibre énergétique de corps. Le Qi Gong peut aider à maintenir la santé, favoriser la vitalité du corps et aider à l'amélioration de nombreux problèmes de santé.
  • TUINA
    • différentes techniques de massage effectuées sur des points, des méridiens ou des regroupements précis du corps selon les notions inhérentes à la circulation énergétique et à la médecine traditionnelle chinoise ou orientale.

Les autres techniques utilisées pour stimuler les points d’acupuncture

La Moxibustion  qui consiste à chauffer l'aiguille ou le point d'acupuncture à une distance déterminée avec une herbe appelée « armoise ».

Les Ba Guan Zi qui sont des ventouses que l'on fixe sur un point d'acupuncture ou que l'on fait glisser le long d'un méridien.

Le Pi Fu Zhen, nommé aussi fleur de prunier, qui ressemble à un tout petit marteau léger, à long manche, dont la tête est garnie de sept pointes d'aiguille, avec lequel on frappe légèrement la surface de la peau.

Les méthodes plus contemporaines telles que l'utilisation de la stimulation électrique des aiguilles ET l'utilisation du laser doux en remplacement des aiguilles.

Le Tui Na : une technique de stimulation manuelle d'un point, d'un méridien ou d'une région du corps basée sur les principes inhérents à la médecine traditionnelle chinoise. L'acupression est l'une des techniques, parmi tant d'autres, utilisées en Tui Na.

La profession d'acupuncteur

Au Québec, la profession d'acupuncteur est réglementée depuis 1995. L'acupuncture fait d'ailleurs partie des 45 professions régies par un ordre professionnel au Québec. C'est l'Ordre des acupuncteurs du Québec qui en réglemente la pratique depuis juillet 1995. Au Québec, seul cet Ordre peut octroyer le droit de pratiquer l'acupuncture. 

Au Canada, la profession d'acupuncteur est légiférée dans 5 provinces : l'Alberta, la Colombie-Britannique, l'Ontario, le Québec et Terre-Neuve et Labrador.  En tenant compte des populations demeurant dans ces provinces, nous pouvons dire que 87,6% des Canadiens ont accès aux services d'acupuncteurs réglementés et qualifiés par les instances gouvernementales de leurs provinces respectives.

ÉCOLE DE FORMATION RECONNUE

Le Collège de Rosemont est l'unique établissement d'enseignement à offrir une formation en acupuncture reconnue par le ministère de l'Éducation du Québec et l'Ordre des acupuncteurs du Québec. La formation s'étale sur trois années et comprend un minimum de 2640 heures de formation, dont 1980 heures spécifiques à l'acupuncture.

Collège de Rosemont - Département d'acupuncture, 514-376-1620 ou 514-376-1620 poste 7351

ÉQUIVALENCES DE DIPLÔME

Les personnes formées dans une autre province ou un autre pays qui désirent pratiquer l'acupuncture au Québec doivent soumettre leur candidature à l'Ordre des acupuncteurs du Québec et répondre aux exigences prévues par la loi avant d'obtenir un permis de pratique.

 L'Ordre des acupuncteurs du Québec : 514-523-2882 ou 1-800-474-5914

X