La méditation

Il arrive bien souvent de se laisser assaillir par des questionnements, des pensées négatives et futiles et des angoisses. Et si je vous disais qu’il y a une pratique qui peut améliorer ces événements? En effet, la méditation, pratiquée depuis des milliers d’années, est peut-être la réponse à vos questions. Dans les prochaines lignes, nous vous guiderons au travers ses origines, comment la pratiquer, les différents types de méditations et ses nombreux bénéfices. 

La définition de la méditation

La méditation, du latin « Meditare » qui veut dire « contempler », est une pratique d’entrainement de l’esprit qui consiste à se libérer des pensées négatives et néfastes. C’est une chose assez vaste à expliquer et à mettre sur papier ainsi, la meilleure technique pour la comprendre est de la mettre en pratique. C’est une activité qui incite le lâcher-prise durant laquelle le pratiquant se connecte avec lui-même et s’entraine à maintenir son attention pour empêcher son esprit de se laisser contrôler par ses pensées. La méditation est, en général, une pratique simple qui demande de l’attention. Elle interfère souvent avec notre respiration et notre conscience envers notre environnement, nos pensées et nos sensations. 

À l’origine, la méditation nous vient de pratiques ancestrales et était souvent d’aspect religieux. En ce sens, on associe souvent cette pratique aux Bouddhistes qui, selon Bouddha, la pratique de l’attention consciente permet de voir plus clair et justement. De nos jours, la méditation est traitée de façon beaucoup plus laïque et ses pratiquants se démarquent par leur variété d’âge, de genre, et de religions. En d’autres mots, cette pratique est reconnue pour être accessible à absolument tout le monde. Un spécialiste du nom de Fabrice Midal s’est d’ailleurs souvent prononcé à ce sujet : « Méditer, c’est affronter ses pensées et ses angoisses plutôt que les occulter grâce à la pleine conscience. Ça nous permet de rentrer en rapport avec ce qui nous entoure avec bienveillance ». 

D’un point de vue un peu plus spirituel, la méditation c’est remettre en question nos conceptions les plus ancrés. Elle permet bien souvent d’effectuer un travail profond de réflexion personnelle. 

Sa pratique

La méditation est une pratique extrêmement personnelle. En ce sens, chaque pratiquant développe leurs propres trucs et techniques. Néanmoins, il est primordial de s’écouter et de prendre son temps. Il faut se mettre confortable et de lâcher prise complètement, autant mentalement que physiquement. La prise de conscience et la concentration sont aussi des aspects importants. Il n’est pas nécessaire de méditer 4 heures par jour; 2 x 20 min par jour sont recommandés pour les meilleurs bénéfices. Il est possible de garder les yeux ouverts ou de les fermer, l’important est de se concentrer sur un aspect bien précis dans se laisser assaillir par d’autres pensées futiles. Tout peut être l’objet de votre méditation : une odeur, un sentiment, votre corps sur le sol, le goût de quelques choses que vous aimez. C’est une pratique ou l’on accepte de laisser nos pensées défiler sans se laisser submerger par celles-ci. 

Les différents types de méditation

Méditation pleine conscience : 

Très souvent pratiquée et associé au bouddhisme, la méditation pleine conscience est une pratique qui met l’emphase sur l’attention et la prise de conscience du pratiquant. Pour pouvoir l’exercer, il suffit de nous observer nous-même et d’être attentif à nos émotions, nos pensées et nos sensations. Il est important de ne pas avoir d’objectif de réflexion et se laisser vaquer sur nos pensées et notre corps. L’objectif est d’attendre une clarté mentale en observant son état mental, sans pour autant le provoquer. Cette pratique aide à développer la compassion, l’empathie et la bienveillance. Au Centre KA nous pratiquons cette approche.

Méditation transcendantale (MT) : 

Développé par Maharishi Mahesh Yogi, un maître spirituel indien, en 1958, ce type de méditation s’est créé autour d’un constat, d’une philosophie. En effet, l’objectif de cette technique est de lutter contre les émotions négatives en atteignant la transcendance. Maharishi Mahesh Yogi s’est basé sur la théorie que l’esprit est instinctivement attiré par le bonheur et que, pour y arriver, il faut atteindre un état durant lequel l’esprit arbore un calme et un repos profond sans difficulté ni même effort. Le secret de la méditation transcendantale réside dans la répétition du mantra du pratiquant, qui sont des mots et des sons qui ont des significations importantes. Pratiquant environ deux fois par jour, pendant des séances de 20 minutes, l’individu doit s’assoir, se fermer les yeux et se répéter son mantra dans sa tête. Cette pratique ne doit pas nécessiter de concentration ni de visualisation; le calme profond est le but ultime. 

Vipassana : 

Ressemblant un peu à la méditation transcendantale, la méditation Vipassana vise à purifier son esprit. Popularisée dans les années 70, cette méditation nécessite d’explorer son for intérieur et d’éliminer tout, sauf l’instant présent. La traduction dernière le terme Vipassana vient du pali, une ancienne langue Indo-européenne, qui signifie « voir les choses en vrai ». Sa pratique, contrairement aux autres méditations, est un peu plus complexe. Tout d’abord, le mot directeur de cette technique est l’attention.  Le pratiquant doit alors se concentrer et focaliser sur ses cinq sens (la vue, l’odorat, l’ouïe, le toucher, le goût) et sur sa pensée. Comme mentionné plus tôt, le but est de ne considérer que l’instant présent, mais sans commettre l’erreur d’échapper à la réalité. Pour pouvoir pratiquer la méditation Vipassana, l’individus doit pour une première expérience se reclure 10 jours en retraite. Plus les séances avancent, plus les pratiquants sont aptes à identifier leurs sensations, leurs pensées, leurs peurs et leurs envies. 

Les bienfaits

La méditation est une pratique qui comporte une panoplie de bénéfices, que ça soit au niveau physique que psychologique. Pour débuter, voici les majeurs bienfaits physiques :

  • Une amélioration du système immunitaire
  • La prévention des troubles cardio-vasculaires
  • Une diminution de l’hypertension 
  • Un meilleur sommeil
  • Une réduction des symptômes de douleur chronique 

Pour poursuivre, voici les divers avantages à pratiquer la méditation sur un point de vue psychologiques :

  • Une nette réduction du stress et de l’anxiété
  • Une amélioration des capacités de concentration et de l’attention
  • L’augmentation de la récurrence de sensations positives
  • Une augmentation de la sérénité avec soi-même
  • L’amélioration d’une stabilité émotionnelle

Vous en savez ainsi beaucoup sur cette belle pratique mentale. Vous n’en tirerez que des bénéfices, une ouverture d’esprit et une découverte de votre propre personne. 

Si vous toutes autres questions, il va faire un plaisir de vous répondre. 

Le Centre KA offre des ateliers «Découverte de la méditation pleine conscience», ainsi que des pratiques hebdomadaires le mercredi matin et le jeudi soir.

Partager sur les réseaux